Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site || Vous informer ! || 4-Archives || Renouvellement du CTPM ESR : Votez FSU !

Vous avez déjà été appelés à voter pour le CTPM de l’Enseignement Supérieur mais le quorum n’ayant pas été atteint au niveau national, un deuxième vote a lieu le 27 mars 2007.

Sont appelés à voter, pour les BIATOSS, les personnels de l’ASU et de santé titulaires et certains agents non titulaires (de « droit public » dont le contrat est en cours à la date du scrutin - y compris les contractuels rémunérés sur les ressources propres de l’établissement). Ne votent pas pour ce scrutin les personnels ITRF et de bibliothèque qui eux sont représentés au CTPM en fonction des résultats obtenus à leurs Commissions Paritaires Nationales.

Le CTPM est consulté sur les textes régissant :

    • § les établissements (mise en place de la LOLF etc)
    • § les statuts des personnels titulaires et autres textes qui les concernent (aménagement et réduction du temps de travail, évaluation/notation, carrières)
    • § les personnels précaires Il est également informé du bilan du Comité Central Hygiène et Sécurité.

Actuellement, les attaques que subissent les personnels comme les étudiants sont multiples !

Contre le service public d’Enseignement et de Recherche

    • § les accords qui se mettent en place entre nos établissements et le MEDEF aujourd’hui confortent la précarisation des jeunes diplômés : des contrats d’apprentissage, des stages, plutôt que des CDD et CDI.
    • § le ministère ne cesse de se désengager financièrement et n’assure même pas ses promesses. Quant au renvoi sur les collectivités territoriales, cela renforce les inégalités géographiques
    • § la pêche aux sources de financement auprès des entreprises a plusieurs conséquences graves pour la recherche : le choix des thèmes de recherche, l’autonomie des chercheurs et des équipes sont de plus en plus mis à mal, les recherches appliquées deviennent prioritaires sur la recherche fondamentale marginalisée. De plus il faut recruter des personnels en nombre pour chercher des financements et les gérer, et bien entendu on embauche des jeunes qualifiés sur des Contrats à Durée Déterminée, voire encore plus précaires
    • § pour mieux démanteler le service public de recherche, sont mises en place de multiples structures de décision technocratiques et non représentatives des personnels (AERES, ANR, PRES, RTRA, CTRS, ?).

Contre les personnels

    • § procédure d’évaluation individuelle, au détriment du travail collectif, d’équipe
    • § budget 2007 encourageant les emplois encore plus précaires (CDD de courte durée, contrats avenir non renouvelés, ?) et les promesses de créations de postes dans le Supérieur ne sont pas tenues. Par ailleurs, la politique du ministère portant exclusivement sur des créations de postes en catégorie A est un véritable frein à la promotion des autres catégories (B et C) avec en corollaire suppressions d’emplois en catégorie C et externalisation d’une partie des missions remplies actuellement par ces personnels (entretien, reprographie etc.)
    • § remise en cause de la présence des personnels de l’ASU dans les universités : les positions de la Conférence des Présidents d’Université, qui veulent gérer seuls leur personnel (recrutement, carrière, etc), qui remettent en cause le système de mutation des personnels de l’ASU, etc
    • § au-delà du supérieur, on peut se demander quel est le devenir des personnels de l’ASU, quand chaque années les suppressions d’emplois tombent dans les académies : 400 emplois supprimés cette année. Alors que le ministère se gargarise de sa réforme de la catégorie C ! Déjà qu’elle ne va pas coûter cher vu le peu d’avancées salariales qu’elle représente pour la masse des personnels de catégorie C, en en supprimant encore un peu plus, c’est toujours ça de gagné pour le ministère ! En revanche les tâches, elles, ne font que s’accroître !

Votez pour la FSU pour défendre le service public et les droits des personnels !

    • § pour les créations de postes à tous les niveaux de qualification répondant aux besoins et à la titularisation des non titulaires.
    • § pour que les personnels soient traités de manière égalitaire, contre la destruction des garanties collectives statutaires.
    • § pour de réelles possibilités d’avancement de carrière, contre l’individualisation des carrières mettant en concurrence les personnels entre eux, dans le seul but de réduire la masse salariale globale et les salaires de la majorité des agents.
    • § pour maintenir et renforcer l’accès des jeunes à l’enseignement supérieur et à la recherche quelle que soit leur origine sociale, pour des formations et une recherche indépendantes des lobbies politiques et économiques.
ps:

Pour faire le lien entre les mobilisations et la défense des droits dans les instances paritaires :

LE 27 MARS, VOTEZ FSU !

Pièces jointes