Autres articles dans cette rubrique

Recherche

Accueil du site || Vous informer ! || 4-Archives || Voeux de la secrétaire générale du SNASUB-FSU

Bonne année 2009

A toutes et tous,

Je voudrais, tout d’abord, vous présenter mes meilleurs voeux pour cette année 2009, de santé, bonheur, paix, pour vous et vos proches.

L’année 2009 s’annonce difficile. La financiarisation extrême poussée par la spéculation exorbitante et sans état d’âme, a précipité la crise du capitalisme ultra libéral. Les retombées vont être lourdes en premier lieu pour les plus fragiles et les précaires. La récession va se traduire par encore plus de misère et de chômage.

Dans le monde, la famine s’étend en Afrique et dans les pays pauvres et les conflits armés s’intensifient, notamment à Gaza, où la FSU exige l’arrêt immédiat de l’offensive militaire israélienne et l’arrêt de tous les actes de violence envers toutes les populations civiles.

Pendant ce temps, les plus riches continuent de s’enrichir ici comme ailleurs. Insupportable !! Il faut que cela cesse.

Sarkozy, après avoir offert quelques 370 milliards garantis aux banques sans contrepartie , engage un plan de relance de 26 milliards non seulement insuffisant mais à l’attention quasi exclusive des entreprises. Ni augmentation des salaires, ni baisse de TVA, ni moratoire des suppressions d’emplois publics ne sont à l’ordre du jour pour relancer la croissance. Il veut continuer, dans le même temps à légiférer sur le travail du dimanche, l’allongement de la durée hebdomadaire du travail (48h aujourd’hui peut-être 70 demain) et celui de l’âge de départ en retraite en le portant à 70 ans, continuer à casser la « sécu » et les services publics, avec la main mise totale sur les chaînes publiques. Ceci dans un contexte inquiétant de criminalisation et de relents liberticides (rafles des sans-papiers, affaire de Tarnac, lycéens de l’Essonne, multiples procès faits à des responsables syndicaux).

Mais ce n’est pas inéluctable, puisque le libéralisme montre ses limites. Peut-être est-il enfin temps de construire un autre monde régit par d’autres règles : avec un véritable partage des richesses entre tous, où chacun pourra vivre de son travail dignement, en prenant soin de l’environnement, en oeuvrant à la paix, où la consommation excessive ne sera plus une finalité en soi.

Des victoires sont possibles, même si les luttes de ces derniers mois ont été difficiles ; le Ministre Darcos a été acculé et obligé de reculer sur la réforme des secondes, grâce à la mobilisation des enseignants et des élèves. C’est une première bataille gagnée, faisons en sorte d’en gagner d’autres encore, avec le retrait des contre réformes, sur les salaires, les postes, le service public ;organisons résistance et mobilisations.

D’ores et déjà d’autres rendez-vous sont prévus le 17 janvier, manifestations dans l’Education Nationale et le 29 Janvier, enfin, une grève et des manifestations interprofessionnelles et intersyndicales. Nous nous devons absolument de réussir cette journée et d’être nombreux par millions dans la rue ; afin de rompre avec la casse des acquis sociaux et des services publics, seuls garants d’égalité en ces temps difficiles.

BON COURAGE A TOUTES ET TOUS, ENSEMBLE ON PEUT GAGNER Arlette Lemaire Secrétaire Générale du SNASUB-FSU

Pièces jointes